Tag: Sara Hébert

Des caresses magiques // Magic cuddles

BLOG, Event, Not all about me 17/11/2015

En fin de semaine avait lieu Expozine, la foire annuelle des petits éditeurs, bande dessinées et fanzines à Montréal. À travers les milliers de publications originales qu’on pouvait trouver à l’événement, UN gros coup de coeur : Caresses Magiques.

This weekend, Expozine, the Montreal’s annual small press, comic and zine fair was taking place. Through thousands of original publications that you could find at the event, I had one big crush : Magic cuddles.

Tout à commencé quand mon amie Sara Hébert et ses collègues Sarah Gagnon-Piché et Sophie Bédard ont voulu créer une plateforme numérique féministe pour recueillir et diffuser des témoignages de femmes sur leur sexualité. Suite au succès manifeste de leur premier appel de textes, le projet s’est cristallisé dans un livre.

It all started when my friend Sara Hebert and his colleagues Sarah Gagnon- Piché and Sophie Bédard wanted to create a feminist digital platform covering women’s testimonies about their sexuality. Due to the success of their first call for submissions, the project has now crystallized into a book.

À la fois drôles, parfois touchants, les 41 témoignages qu’on retrouve dans Caresses Magiques sur les différents parcours autoérotiques féminins sont à l’image de la réalité : pluriels. Un véritable « Bouillon de poulet pour l’âme d’une vulve » qui démystifie notre sexualité en traitant tour à tour de fantasmes, vaginisme, virginité, frigidité, viol, découverte du point G et des premiers contacts avec la sexualité lors de la petite enfance.

Funny and sometimes moving, the 41 testimonies found in Magic Cuddles on different females’s autoerotic journeys well reflect reality: it’s plural. A genuine “Chicken Soup for the vulva’s soul ” that demystifies our sexuality by treating about phantasms, vaginismus, virginity, frigidity, rape,  G-spot discoveries and childhood’s first contacts with sexuality.

tumblr_inline_nu0jxdPRXT1r7t8dj_400

Image : caressesmagiques.com

« C’est peut-être le magazine Filles d’aujourd’hui qui m’a rendue si confuse quant à ma sexualité. C’est ce que je lisais la première fois que je me suis masturbée. L’article n’était pas particulièrement intéressant. Je me souviens qu’on y apprenait que Leonardo DiCaprio a le deuxième orteil plus grand que le premier. » Rose T. M.

“It is perhaps Filles d’aujourd’hui magazine that made me so confused about my sexuality. This is what I was reading the first time I masturbated. The article wasn’t particularly interesting. I remember that it said Leonardo DiCaprio had the second toe bigger than the first. ” Mr. Rose

« À 23 ans, c’est arrivé. Avec le petit pénis en caoutchouc que ma sexologue m’avait prêté plongé dans mon intérieur et mon nouveau-vibrateur-de-course-qui-a-gagné-plein-de-prix qui se chargeait de faire vaciller mon clitoris. Je n’en revenais pas. J’étais à deux doigts d’aller réveiller ma coloc pour partager la bonne nouvelle. » Laure P.

” It happened at 23.  The small rubber penis that my  sexologist gave was immersed in me and my new-vibrator-who-won-full-of-prices was ticking my clitoris. I couldn’t believe it. I almost wake-up my roommate to share the good news. ” Laure P.

Si vous avez manqué Expozine, vous pouvez toujours vous procurer le recueil via leur Boutique Etsy et le 5 & 6 décembre prochain au Salon Nouveau Genre à Québec. Vous pouvez également participer (de façon anonyme ou non) à leur prochain appel de textes sur les fantasmes ICI.

If you missed Expozine, you can still purchase the book through Etsy or the 5 & 6 December at the Salon Nouveau Genre in Quebec city. You can also participate (anonymously or not) to the next call for submissions HERE.

caressesmagiques.com
facebook.com/caressesmagiques